Concarneau

550 personnes réunies pour le grand débat à Concarneau

Partager

C’est un succès pour les gilets jaunes de Concarneau : plus de 500 personnes ont participé ce lundi 4 février à la réunion organisée au CAC dans le cadre du grand débat national. Fiscalité, taxation, retraites, pouvoir d’achat, de nombreuses questions ont été évoquées pendant les 3h30 de débat.

Une salle comble, des participants à l’étage : les gilets jaunes de Concarneau osaient à peine l’imaginer. Pourtant, ce lundi soir, le grand débat organisé au CAC a fait le plein. Plus de 500 personnes sont venues écouter les revendications des gilets jaunes et partager leur avis sur de nombreux thèmes. Parmi elles, des gilets jaunes, des élus mais aussi de simples citoyens, comme Brigitte, 72 ans, venue de Trégunc : “Ma foi, je craignais un peu mais j’ai été globalement satisfaite. Il y avait une bonne réflexion, dans l’ensemble les gens se sont respectés“.

Une heure et demie de présentation et de témoignages avant le vrai débat

La soirée commence par un exposé des revendications des gilets jaunes de Concarneau en ce qui concerne la fiscalité et le pouvoir d’achat, puis des témoignages de gilets jaunes, s’enchaînent sur la scène. Il faut attendre 21h30 pour que le micro circule enfin dans la salle. Une première question s’adresse au député Erwan Balanant, de la République en Marche, assis au premier rang.

“Je voudrais lui demander qu’est-ce qu’il pense de tout ce qui a été dit depuis ce soir ?” lui demande une femme. “En deux minutes je vais avoir du mal à répondre à toutes les questions, je préfère vraiment que la salle parle, répond le député, venu pour écouter les doléances. Il repartira d’ailleurs avec un carnet plein de notes.

Des interventions autour des taxes et des retraites, peu de place pour l’environnement

Beaucoup de cheveux gris dans la salle, la conversation tourne beaucoup autour des retraites, de la CSG et des impôts, ce que déplore un groupe de jeunes, venus pour parler écologie. Mais malgré deux interventions en ce sens, qui recueillent de nombreux applaudissements, le débat reste centré sur la fiscalité. ”

Il y en aura d’autres, répond Jean-Marie Desavoye, un des organisateurs. On est déjà très satisfaits par rapport au nombre de gens qui sont venus, c’est une réussite. C’est vrai que peut-être plus de personnes auraient voulu prendre la parole, mais c’est difficile quand il y a autant de monde.” Les gilets jaunes de Concarneau travaillent déjà à l’organisation d’un second débat, pourquoi pas autour des questions d’environnement.

Article de Nolwenn QuiocFrance Bleu Breizh Izel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.